Ce qu’il faut savoir sur le tourisme équitable

Faire du tourisme de masse, c’est intéressant, mais sachez aujourd’hui que vous pouvez voyager dans le monde tout en aidant à contribuer au développement de certaines régions défavorisées également. C’est ainsi avec le tourisme équitable que l’on peut faire cela. Comme ce sont les vacances, nous vous encourageons ainsi à envisager cette option avec beaucoup de sérieux. Quitte à voyager, pourquoi ne pas le faire tout en contribuant au bien-être des autres ? Je vous propose donc aujourd’hui de nous pencher un peu sur la question du tourisme équitable. Qu’est ce que c’est en réalité ?

La définition du tourisme équitable

               Pour vous l’expliquer le plus simplement possible ; le tourisme équitable est une forme de tourisme qui permet autant aux voyageurs qu’aux accueillants, de trouver un bénéfice certain de par ce voyage, que ce soit d’un point de vue économique, culturel ou bien personnel.

               D’un point de vue économique, il faut savoir qu’une partie des bénéfices perçus par l’achat de billets ou l’organisation de voyage via un opérateur qui pratique le tourisme équitable servira à financer de nombreux projets mis en place pour assurer le développement d’une région donnée, souvent celle dans laquelle le voyageur se rend.

               Une fois sur place, le voyageur doit quant à lui privilégier le contact avec les locaux. Cela peut varier de l’hébergement, chez les locaux si possible ou bien dans des infrastructures qui eux aussi ont été mis en place dans le cadre du tourisme équitable.

               Le voyageur doit également privilégier sa participation à l’économie locale. Au lieu de vous rendre dans un établissement 5 étoiles par exemple, essayez l’un des petits restaurants typiques qui sont dans votre destination. Vous pourriez faire de belles découvertes en plus de cela.

Le tourisme équitable une alternative au tour opérateurs !

               Sachez aussi que les voyages solidaires s’effectuent généralement en petits groupes, de moins de 10 personnes, dans le souci d’avoir le moins d’impacts possible sur l’environnement. C’est d’ailleurs plus intéressant de voyager en nombre réduit, les contraintes sont moins importantes que dans les grands groupes.

Où se rendre pour faire un voyage solidaire ?

               En termes de destination, je pense que vous n’allez pas être déçu même s’il y a quelques restrictions. En effet, pour une raison que je ne m’explique toujours pas, ce sont dans les pays pauvres comme l’Afrique ou bien l’Asie ou encore l’Amérique Latine que l’on trouve les plus belles destinations à visiter au monde. Vous n’aurez qu’à choisir parmi ces dernières et voilà.

               Pour faire du tourisme solidaire, vous devez également faire attention à vous rendrez chez les opérateurs qui participent réellement à ce type d’engagements. Il existe aujourd’hui de nombreuses associations pouvant vous donner entière satisfaction en la matière. Je vous conseille de faire quelques recherches, l’Altes recense sur son site de nombreuses adresses à voir.

Vous êtes friands de ce genre de voyage? Lisez notre article sur découvrir Buenos Aires!

1 réflexion au sujet de “Ce qu’il faut savoir sur le tourisme équitable

  1. Merci pour ces explications, en effet, cela me parait plus simple à comprendre qu’avec des définitions données sur le net. Par contre, je voudrais demander si quelqu’un a des expériences à partager en ce qui concerne l’association à solliciter.

Laisser un commentaire